Articles Conseils pratiques

Décrypter le body language

La séduction passe bien évidemment par les mots : difficile de séduire quelqu’un en n’ouvrant pas le bec. Et pourtant, les mots ne font pas tout : plus de 50% de la communication est non-verbale. C’est-à-dire ? Et bien tout simplement que votre corps, inconsciemment, vous trahit beaucoup plus que vous ne le croyez. Et savoir décrypter le langage du corps de l’autre est un véritable atout en matière de relations amoureuses…

comprendre le language du corps lors d'une rencontre
Il y a ce type qui vous tape la discut’ depuis un quart d’heure : vous êtes polie et ne le repoussez pas méchamment, parce qu’on vous a appris à ne pas être désagréable gratuitement. Alors vous essayez tant bien que mal de lui faire comprendre que non, vous n’êtes pas intéressée. Une technique qui ne fonctionne visiblement pas, vue la manière dont il s’accroche. Celui-là, on peut être certain qu’il ne sait pas décrypter le body language.

Car certains signes ne mentent jamais : des bras croisés sont signe d’un ennui mortel ou de désaccord. Une manière de se protéger avec ce qu’on a sous la main, en quelque sorte (et vu qu’on a rien trouvé de plus pratique que les bras…). De la même manière, si la personne qui est en face de vous tripote sa paille, sa serviette ou tout ce qu’elle trouve à portée de main, c’est qu’elle n’est pas intéressée. Idem si elle ne sourit jamais, fuit votre regard, regarde sa montre ou semble s’intéresser à tout ce qui se passe autour de vous : laissez tomber, c’est mort…

La distance physique entre deux personnes est également un excellent indicateur de l’attraction qui peut exister entre elles. En règle générale, la politesse et le savoir-vivre imposent de garder une certaine distance lorsque l’on s’adresse à quelqu’un : 50 centimètres semblent être un bon compromis. En revanche, plus les visages se rapprochent l’un de l’autre, plus l’intimité se fait grande. Ainsi, une personne qui avance son corps et son visage trahit son intérêt. Mais si vous voyez que la personne qui est en face de vous recule à chaque fois que vous vous approchez, pas la peine d’insister, elle n’est pas intéressée.

Si l’analyse du body language est un outil particulièrement utile pour éviter de se prendre trop de râteaux, elle permet également d’optimiser les rencontres et de savoir exactement si la personne est intéressée.

Par exemple, si vous cherchez à séduire une femme et que vous voyez qu’elle vous regarde dans les yeux, que ses pupilles sont dilatées et qu’elle se caresse inconsciemment les cheveux, c’est bon signe. Idem si vous remarquez quelques contacts physiques : des mains qui se touchent, des jambes qui se frôlent, des pieds qui s’effleurent… et vous pouvez vous dire que ce soir vous emballez c’est presque gagné.

Bien sûr, le body language est normalement complètement inconscient. Et pourtant, si vous avez conscience que vos gestes vous trahissent, vous partez déjà avec un véritable atout en main. Il suffit parfois d’un petit quelque chose pour faire pencher la balance en votre faveur… Essayez de contrôler votre gestuelle et d’utiliser le « mirroring ». Lorsque deux personnes sont sur la même longueur d’ondes, leurs corps s’accordent et leurs gestes se répondent, un peu à la manière d’un miroir. C’est pourquoi, si vous cherchez à séduire une personne, n’hésitez pas à adopter une position semblable à la sienne : son inconscient interprètera votre geste comme un signe que vous êtes raccords et qu’il est envisageable d’aller plus loin…

Mado

Laissez un commentaire