Articles

Difficile premier trimestre pour Meetic

Alors que le Groupe Meetic a présenté d’excellents résultats financiers s’agissant de l’année 2010, sa situation semble plus complexe au premier trimestre 2011. Fondé en 2001 par Marc Simoncini qui est un pionnier de l’Internet en France, Meetic est aujourd’hui le site de rencontre en ligne le plus populaire auprès des internautes.

meetic mauvais résultats
Malgré sa suprématie sur le marché de la rencontre amoureuse virtuelle en Europe, le Groupe Meetic se heurte à des difficultés structurelles en terme de rentabilité financière dans la mesure où la croissance du chiffre d’affaires ne profite pas toujours au résultat opérationnel. Ainsi au cours du premier trimestre 2011, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Meetic s’élève 46,2 millions d’€uro ce qui représente une hausse de 6,5% par rapport à la même période en 2010. Il s’articule majoritairement autour de la vente d’abonnements Internet (45 millions d’€uro) puisque l’activité mobile reste encore très résiduelle. Dès lors au 31 Mars 2011, le Groupe Meetic comptait 872 047 abonnés contre 858 197 à la fin de l’année 2011 soit un gain de 13 850 nouveaux membres. Cette progression de la clientèle s’explique essentiellement par le dynamisme de la mise en relation par affinités qui est incarnée par Meetic Affinity.

En revanche contrairement au chiffre d’affaires, les résultats consolidés au 31 Mars 2011 ne sont pas satisfaisants pour le Groupe Meetic. La société établie à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine affiche un résultat net de -3,2 millions d’€uro. Il convient néanmoins de relativiser la gravité de ces pertes en formulant deux explications. D’une part, il s’agit d’une situation qui se reproduit chaque année en raison de la saisonnalité de l’activité de la rencontre en ligne. Afin de compenser cette période hivernale peu favorable, Meetic a procédé à des investissements publicitaires considérables au cours du premier trimestre de l’année 2011 (36,5 millions d’€uro soit 79% du chiffre d’affaires). D’autre part, Meetic est une société en parfaite situation financière comme en témoigne sa trésorerie excédentaire qui atteint 43 millions d’€uro au 31 Mars 2011. Conformément aux récentes déclarations de ses dirigeants, il convient d’ailleurs de souligner que le Groupe Meetic pourrait utiliser cette importante réserve pour réaliser de nouvelles acquisitions sur le marché de la rencontre en ligne.

Enfin malgré l’expression d’une certaine inquiétude de la part des marchés financiers au regard de la cotation du Groupe Meetic sur Euronext Paris, son Directeur Général Délégué (Philippe Chainieux) se montre résolument confiant concernant l’année 2011 : « La croissance du premier trimestre 2011 est conforme à nos attentes. Le segment du matchmaking a bénéficié de forts investissements sur le début d’année et continue sa progression. Le Groupe poursuit dans le même temps son plan de développement de nouveaux produits, avec notamment le déploiement en Europe des applications iPhone, le lancement de la nouvelle plateforme de dating au cours de l’été, ainsi que le nouveau site de rencontres locales ». Il ne s’agit pas d’un optimisme béat ou de circonstances parce que Meetic traverse toujours une période délicate au cœur de l’Hiver avant de redémarrer vigoureusement au Printemps. Toutefois, il appartient certainement aux dirigeants de Meetic de veiller à la montée en puissance des réseaux sociaux dans le cadre des rencontres en ligne car ils pourraient constituer une nuisance commerciale à plus ou moins long terme.

» Visitez Meetic

Florian Carter

Laissez un commentaire