Articles Sexualité

Les idées reçues sur la sexualité masculine

Les hommes célibataires souffrent souvent des idées reçues véhiculées par les femmes au sujet de leur sexualité. Pour mettre un terme à ces préjugés souvent infondés, voici enfin la vérité sur leur manière de fonctionner.

idées reçues séxualité masculine
Malgré une parité de plus en plus importante et de grands changements dans l’appréhension des différences qui existent entre les hommes et les femmes, certains préjugés ont la dent dure et persistent par manque d’information. Nous avons donc décidé de faire la lumière sur les principales idées reçues sur la sexualité masculine.

Idée reçue n°1 : Les hommes séparent le sexe des sentiments.

On a tous tendance à croire que les hommes sont tous capable d’avoir des relations sexuelles et d’en retirer du plaisir sans ressentir le moindre sentiment pour leur partenaire.
S’il est vrai que biologiquement, les hommes sont constitués de manière à féconder un maximum de femmes et peuvent donc être attirés plus rapidement par une partenaire possible, cela ne signifie pas pour autant que l’homme réagit de manière systématique à ses pulsions.
Le fait est que la plupart des hommes souffre de cette condition et exprime leur sentiment d’être vus par les femmes comme des machines à rapport sexuels. De plus, il a été prouvé que l’excitation chez l’homme, comme chez la femme est accentuée par les sentiments amoureux.

Idée reçue n°2 : Les hommes sont tous des dominateurs.

Du fait que les hommes sont plus forts physiquement que les femmes et ont, de plus, un désir sexuel plus fréquent, on a tendance à considérer qu’ils se sentent plus dominateurs dans la relation.
Bien que le fait de pénétrer la femme puisse apparaître comme une forme de violence ou de domination, la réalité est bien autre puisque beaucoup d’hommes avouent préférer les femmes actives aux femmes uniquement passives.
Le fantasme de la femme soumise a d’ailleurs très largement laissé la place à celui de la femme fatale qui prend totalement les choses en main, de la séduction à l’acte sexuel en lui-même.

Idée reçue n°3 : L’érection des hommes est mécanique.

Beaucoup de femmes sont encore aujourd’hui convaincue qu’il est extrêmement facile de provoquer l’érection chez l’homme et que ce phénomène n’est rien d’autre qu’une réaction mécanique qui ne dépend ni de sa volonté ni de la partenaire.
Si l’excitation masculine est certes moins complexe que l’excitation de la femme, il n’en reste pas moins qu’elle n’est pas systématique ni automatique et demande avant tout un désir réel de la part de l’homme.
De plus, plusieurs facteurs extérieurs peuvent venir interférer avec cette érection comme le stress ou l’anxiété, mais aussi tout autre trouble d’ordre psychologique.

Idée reçue n°4 : Les hommes jouissent chaque fois qu’ils éjaculent.

Si l’éjaculation est le signe de l’aboutissement de la relation sexuelle chez l’homme, elle n’est pas automatiquement synonyme d’orgasme tel qu’on l’entend habituellement.
En effet, les sensations provoquées par l’éjaculation masculine peuvent varier d’intensité et peuvent même parfois être inconfortables ou douloureuses. Le plaisir masculin est donc aussi fonction du plaisir psychologique ressenti durant l’acte, tout comme c’est le cas pour les femmes.

Adeline Harmant

Laissez un commentaire