Articles

La technologie au service de l’amour

Les nouvelles technologies ont aujourd’hui une place importante dans les foyers et le quotidien. Leur arrivée a profondément bouleversé les comportements et les habitudes. Partant de ce constat, eDarling a souhaité savoir si dans le domaine de la séduction et de l’amour, elles avaient également changé la donne et redistribué les cartes. Le site de rencontres a donc réalisé un sondage visant à déterminer leur impact sur notre vie sentimentale.

les nouveaux moyens de communication au service de l'amour
Largement démocratisés et diffusés, les nouveaux moyens de communication ont aujourd’hui une place importante dans la vie de chacun, en témoignent les chiffres recueillis par le récent sondage du site de rencontres eDarling : 73,7 % des personnes interrogées se connectent sur Internet tous les jours, 63 % utilisent fréquemment leur téléphone, 51,8 % envoient des sms quotidiennement et 40 % fréquentent assidument les réseaux sociaux.
Plus que de moyens simples de communication, les nouvelles technologies permettent aujourd’hui d’avoir accès à de nombreux services, et notamment à ceux de la rencontre en ligne. A ce propos, 68,6 % de l’échantillon reconnaît qu’il est plus facile de rentrer en contact avec d’autres personnes derrière un écran et 63,6 % avouent avoir déjà flirté virtuellement.

Désormais, les échanges épistolaires amoureux se font par mail et par sms. Mais selon 66,2 % des personnes interrogées, si la forme a changé, ce n’est pas le cas du fond. Les déclarations d’amour restent des déclarations d’amour. Cette portion de l’échantillon estime en effet que les nouvelles technologies n’ont ni tué le romantisme, ni biaiser les relations amoureuses. Bien au contraire, selon 33 % des personnes interrogées, qui considèreraient que ces nouveaux modes de communication permettraient à chacun d’être plus réfléchi dans les écrits, plus attentif aux détails et plus ouvert à la discussion. Le sondage révèle aussi que les personnes appellent leur partenaire plus de deux fois par jour et envoient en moyenne cinq sms quotidien ; plus de la moitié de ces échanges auraient un caractère purement affectif.

Il apparaît également à travers l’étude que, si les nouvelles technologies servent les relations amoureuses, elles facilitent également les ruptures. En effet, plus du tiers des personnes interrogées avouent avoir déjà rompu par téléphone. Plus de 27 % d’entre elles l’auraient même fait par sms ! D’autres préfèrent s’acquitter de cette pénible tâche par mail : ils sont tout de même plus de 19 % à envoyer un message électronique pour annoncer la rupture !
Aujourd’hui, les nouvelles technologies ont donc un rôle indéniable dans les jeux amoureux et les jeux de séduction, mais l’homme ne s’est-il pas tout simplement adapté à ses nouveaux moyens de communication ? Pour certaines déclarations, il sait toutefois rester classique. Le sondage révèle en effet que le fameux « Je t’aime » reste prononcé face à la personne aimé et sans intermédiaire électronique, par 83 % des individus.

Rébecca Lazzerini.

2 Commentaires

Laissez un commentaire