Articles Sexualité

Les secrets du point P

Vous connaissez sûrement le point G, mais connaissez-vous le point P ? Cette zone érogène particulièrement sensible offre pourtant un plaisir incomparable aux hommes et reste encore méconnue de leurs partenaires.

tout savoir sur le point P
Encore considérée comme tabou, le point P correspond en réalité à la stimulation de la prostate. Mais détrompez-vous, cette pratique n’est pas réservée aux homosexuels, puisque tous les hommes sont équipés d’une prostate. Ce point P est d’ailleurs reconnu pour apporter un orgasme d’une intensité incomparable à ceux qui l’ont essayé.

Qu’est-ce que l’orgasme prostatique ?

L’orgasme prostatique est complètement différent de l’orgasme sexuel classique de l’homme puisqu’il se passe à l’intérieur et non plus à l’extérieur. Les hommes qui ont tenté l’expérience parlent souvent d’un orgasme très similaire à l’orgasme vaginal chez la femme bien qu’ils ne soient pas réellement capables de faire une comparaison objective.

L’autre particularité de cet orgasme est qu’il ne se concentre pas sur une seule zone mais sur l’ensemble du corps. Par ailleurs, il ne provoque pas forcément d’éjaculation.

Comment stimuler le point P ?

Bien entendu, pour atteindre l’orgasme prostatique, il faut une stimulation de la prostate. Et c’est là que les choses se compliquent, surtout pour les hommes hétérosexuels. En effet, pour atteindre la prostate, il est nécessaire de réaliser une pénétration anale, de manière manuelle ou plus rarement en utilisant certains accessoires.

Les sexshops proposent d’ailleurs des sextoys spécifiquement conçus pour cet usage.

Mais cette pratique n’est pas encore très répandue puisqu’elle pose le problème de la représentation du plaisir masculin et de sa sexualité, depuis toujours considérée comme active. Pour déclencher un orgasme prostatique, l’homme doit laisser sa partenaire le pénétrer, ce qui provoque encore quelques blocages d’ordre psychologique chez certains. Mais avec l’avancement de la révolution sexuelle et de l’égalité des genres, de plus en plus d’hommes se laissent tenter par cette expérience nouvelle et en ressortent totalement convaincus de son efficacité.

Comment en parler à votre partenaire ?

Le problème avec le point P, c’est qu’une fois qu’on l’a testé, il devient difficile de ne pas y revenir. Bien entendu, l’orgasme prostatique n’est pas une fin en soi et ne remplace pas les rapports sexuels traditionnels, mais peut ajouter un peu de piment à vos relations amoureuses.

Il reste cependant difficile pour les hommes hétérosexuels d’aborder ce sujet avec leur partenaire en raison de la vision primaire de ce que doit être la relation homme/femme. Si certaines femmes pensent encore que l’homme doit garder sa position dominante, il s’agit surtout d’une idée reçue masculine.

La facilité à en parler ou non va donc essentiellement dépendre de la façon dont le couple fait habituellement l’amour. Il sera plus facile d’aborder le sujet avec une partenaire complice qui aime tester avec vous de nouvelles pratiques ou encore qui a une tendance à la domination.

Par contre, si vous ne parlez pas facilement de sexualité avec votre partenaire, cette demande pourrait choquer voire effrayer votre moitié. Encore une fois, c’est en parlant de toute votre sexualité, que vous briserez peu à peu les tabous et pourrez alors discuter de ce dont vous avez réellement envie.

Adeline Harmant

Laissez un commentaire