Best Of Rencontre, comparatif des meilleurs sites de rencontre > Articles > Couple > L’éternel cauchemar de la St Valentin

L’éternel cauchemar de la St Valentin

Chaque année, c’est la même rengaine : à peine la dernière bouchée de foie gras du Nouvel an est-elle digérée que déjà il faut se mettre dans l’ambiance de la Saint Valentin. Une période qui peut rapidement tourner au cauchemar pour ceux qui n’ont pas (encore ?) trouvé l’Amour.

St Valentin un moment difficile
Moi, la Saint Valentin m’a toujours fait vomir. Que l’on soit en couple ou célibataire (ou « c’est compliqué » : Facebook a bien compartimenté les différents niveaux de relations amoureuses), célébrer la fête des amoureux m’a toujours semblé absolument inutile. Why ? Laissez moi vous expliquer. A l’approche du 14 février, les magasins ne sont plus que de ridicules étalages de cœurs, de roses rouges, de petits anges et de « je t’aime » : une manière très efficace de rappeler à ces messieurs qu’ils ont intérêt à mettre la main au porte-monnaie pour satisfaire leur belle (parce que si 95% des nanas disent qu’elles s’en foutent, elles risquent en réalité de leur faire payer très cher d’avoir préféré passer la soirée devant un match de foot plutôt qu’au restau à se regarder avec des yeux de merlans frits). La St Valentin est un piège pour l’homme. C’est aussi une grosse pression pour les couples, qui se doivent d’afficher leur bonheur aux yeux de tous. « Et vous, vous faites quoi pour la St Valentin ? » : si vous avez le malheur de répondre que vous n’avez rien prévu de spécial car vous trouvez cette fête idiote, votre interlocuteur vous regardera avec tristesse, comme si vous veniez de lui apprendre que vous êtes stérile ou que vous êtes en attente d’une greffe de rein. Difficile à assumer.

Mais côté célibataires, c’est encore pire : impossible de faire un pas sans que quelque chose vous rappelle que vous êtes seul. Vous savez bien que personne ne vous offrira ce joli bouquet de roses ou cette appétissante boite de chocolats. Vous avez bien compris que le 14 février, aucun de vos amis maqués ne sera dispo (ce qui signifie, si vous êtes le dernier célibataire de la bande, que vous risquez de passer votre soirée devant le policier du jeudi sur TF1). Bien sûr, vous pouvez sortir avec un pote, mais tout, autour de vous, vous renverra à votre solitude : les tables dressées pour deux, avec rose rouge et bougie, les couples enamourés qui se susurrent des mots doux au son d’une musique langoureuse, le menu duo « Spécial Saint Valentin »… L’an dernier, pour fuir la folie de la St Valentin, je me suis réfugiée dans un pub généralement fréquenté par des bandes de mecs bien virils et imbibés de bière : croyez moi ou non, mais le pub, désert, était décoré de cœurs roses, ambiance « boule à facettes girly » et chamallow spirit. J’en suis encore traumatisée.

Alors que faire le soir de la Saint Valentin quand on est célibataire ??? Depuis quelques année, la résistance s’organise : terminées les soirées glauques où l’on se sent plus seul que jamais.
Désormais, on profite de l’occasion : puisque toutes les personnes déjà casées sont occupées à célébrer leur amuuuuuuur, autant en profiter pour se retrouver entre personnes civilisées célibataires !!! Au moins, on a la certitude que tous ceux qui sont là sont libres, et à la recherche de l’amour. Les amoureux ont la Saint Valentin : les célibataires fêteront la Sans Valentin ! Des soirées réservées aux célibataires, pour les laissés pour compte de la St Valentin. Ma préférée ? Contactez tous vos amis célibataires, et invitez-les, avec une seule contrainte : venir avec un (ou plusieurs) amis célibataires. Non single exclus !
Pour que la Saint Valentin ne soit plus la fête des amoureux, mais une fête où l’on trouve l’amour ! Laissons le 14 février aux célibataires !

M.P

»Les Français et la St Valentin en Infographie

Leave a reply

Add comment