Articles Couple

On ne s’emballe pas !

« Papa, maman, vous faites quoi à Noël ? Non pas « à manger ». Vous faites « quoi », quoi ! Parce que je vais me marier. Comment ça « avec qui ? » ? Avec JBtatoo38. Quoi « qui ? » ? Mais j’en sais rien moi, quelle importance le prénom ! J’ai reçu un email. Il est fou […]

« Papa, maman, vous faites quoi à Noël ? Non pas « à manger ». Vous faites « quoi », quoi ! Parce que je vais me marier. Comment ça « avec qui ? » ? Avec JBtatoo38. Quoi « qui ? » ? Mais j’en sais rien moi, quelle importance le prénom ! J’ai reçu un email. Il est fou de moi, je vais le rencontrer ce soir. On a rendez-vous pour le dîner… ou l’apéro. On verra. Ça dépend. Il a peut-être un truc prévu mais c’est pas sûr. Maman, c’est l’homme de ma vie, je le sais. Je le sens. Mais non, je ne fais pas « une bêtise » ! C’est mon mariage Maman, je sais de quoi je parle ! Bon, je vous laisse Maman, il faut que j’aille me renseigner pour la publication des bans ! Je vous aime, tous les deux ! »

on ne s’emballe pas
On ne s’emballe pas !

Serait-ce la pénurie du marché hyper-tendu de la rencontre, les centaines de propositions reçues dans votre boite mail qui commençaient pas des intitulés affligeants comme « Slt ! » ou « Envie d’un plan pas prise de tête, on chat ? », la pression de la rentrée, la pression sociale, la pression de votre famille, la pression de votre horloge biologique ou la pression de ce nuage de profils anonymes qui vous rappelle chaque jour combien des millions d’êtres sont seuls, seuls, seuls ! qui vous met dans un état pareil dés que vous recevez la moindre miette d’intérêt ?

« C’est pas exclu », comme dirait Miou-Miou à Michel Blanc dans Tenue de soirée.

La rencontre internet, c’est comme la rencontre dans la vie. Parce qu’internet n’est qu’un outil supplémentaire pour créer de la rencontre. Un outil, seulement. La seule différence, c’est qu’on n’a jamais vu celui ou celle qui va potentiellement partager notre goût immodéré pour le tofu ou le heavy métal. C’est l’avantage, autant que l’inconvénient et c’est d’ailleurs ce qui divise les partisans et les opposants de la rencontre sur sites dédiés. Certains disent que parler de soi à un(e) inconnu(e) en vue de créer un couple est un tue-l’amour alors que d’autres y voient une chance inouïe de dépasser la barrière du physique. Les deux ont raison. Comme dans la vie, tout est question de chance et d’opportunité. Il faut un peu de flair et beaucoup de sincérité. Le flair va vous permettre de trier ceux qui vous seront toxiques. La sincérité vous forcera à vous écouter.

Naturellement, on a tous envie d’être aimé sans souffrir, sans attendre, sans passer par des épreuves. Cette vie existe… sur Second Life. Ou au pays de Candy. Quoique même au pays de Candy, il y avait des épreuves : Anthony partait, elle perdait sa broche. Dur.

Mais pourquoi on s’emballe dés que la messagerie fait « Doïng ! » ? Parce qu’on a besoin d’avoir le cœur qui bat, qu’on a envie d’être rassuré… et qu’on est pétris d’images d’Épinal qui nous rappellent que l’amour c’est joli et que ça ne fait pas mal. Parfois, les plus belles histoires commencent sur des catastrophes. Et ça marche, précisément parce qu’aucun des protagoniste ne s’attendait à quoi que ce soit.

Le plus sage est de veiller à ne pas transférer n’importe quoi sur n’importe qui. Alors si vous tremblez avant même d’avoir rencontré votre objet du désir, démystifiez-le vite !
Ce n’est qu’un être humain.

Prune Quellien.

Laissez un commentaire