Articles Nouveaux sites

Qui se ressemble, s’assemble ?

L’adage populaire en vertu duquel ceux qui se ressemblent s’assembleraient se cantonnait jusqu’à présent principalement à l’identification de passions communes. C’était avant que l’américaine Christina Bloom, perpétuellement confrontée aux remarques de ses amis lui attribuant une ressemblance fraternelle avec son époux, ait l’idée de créer un site de rencontres basées sur les « affinités faciales », autrement dit sur les ressemblances physiques d’un visage à l’autre.

site de rencontre alter ego
Findyourfacemate.com, c’est le nom de ce nouveau site, utilise la technologie de reconnaissance faciale développée par Face.com qui se base sur plusieurs points du visage pour établir des similitudes : les oreilles, les yeux, le nez, le menton, le contour et le centre de la bouche… Au terme d’une quête de similarités faciales, les membres du site bénéficient de l’opportunité de sélectionner les profils les plus intéressants parmi les résultats proposés. La fondatrice de Findyourfacemate.com insiste néanmoins sur l’impérieuse nécessité de considérer cet outil comme un simple support, et non une finalité, puisque les affinités comportementales, sociales et humaines, conservent une grande importance dans toute relation. En outre, Christina Bloom met en garde les utilisateurs contre l’idée selon laquelle il serait possible de trouver son sosie amoureux en recourant aux services accessibles sur son site de rencontre. Selon elle, la ressemblance physique nécessaire au commencement d’une histoire d’amour ne relève pas d’une logique strictement scientifique.

Reste que Christina Bloom étaye sa théorie de la ressemblance faciale en donnant quatre exemples de couples célèbres y répondant : Peter Sarsgaard et Maggie Gyllenhaal, Gisèle Bundchen et Tom Brady, Rupert Friend et Keira Knightley, Lorenzo Martone et Marc Jacobs. Afin de convaincre les plus réticents, elle exhume également une étude publiée en 1989 dans « Journal of Social and Personal Relationships » qui se base sur l’analyse de soixante couples pour soutenir la théorie selon laquelle la ressemblance du visage constituerait un phénomène réel dans la formation des couples.

Si la démonstration de l’efficacité de ce site dans la formation de nouveaux couples sera vérifiable uniquement après quelques semaines ou quelques mois de fonctionnement (il vient d’être lancé), il convient de se réjouir de l’origine de sa création qui s’oppose pleinement aux stratégies conceptuelles purement commerciales qui pullulent aujourd’hui en matière de rencontres en ligne. Dommage cependant que Christina Bloom n’ait pas publié sa photographie ainsi que celle de son mari puisque leur couple est à l’origine de ce projet novateur.

Le site (en anglais) : http://www.findyourfacemate.com/

Florian Carter

1 commentaire

  • C’est drôle, je suis plus souvent attirée par des hommes qui possèdent très traits similaires aux miens : nez arrondi de profil, cheveux bruns également. Toutefois, ayant une bouche assez pulpeuse, je préférerai que mon homme en ai une plutôt fine!

Laissez un commentaire