Articles Conseils pratiques

Comment sécuriser les rencontres en ligne ?

Si le récent piratage du PlayStation Network illustre la vulnérabilité des informations bancaires sur Internet, la sécurisation des personnes constitue également une préoccupation majeure en matière de rencontres en ligne. Confrontés à des dérives inquiétantes depuis quelques années, les sites de rencontres en ligne prennent progressivement conscience de l’impérieuse nécessité de protéger leurs membres de manière plus efficace.

site de rencontre sécurité
Dans cette optique, le site Américain Match.com qui revendique plus de vingt millions d’abonnés à travers le monde a pris la décision de procéder au contrôle de l’identité de ses membres. Les informations personnelles des utilisateurs de Match.com aux Etats-Unis seront effectivement comparées avec un fichier national des délinquants sexuels. L’intérêt et l’efficacité de cette procédure ont d’ores et déjà été démontrés par le passé puisqu’en 2009, MySpace est parvenu à débusquer pas moins de 90 000 délinquants sexuels parmi ses membres.

Au-delà de ces effroyables résultats, l’instauration de ce mécanisme de contrôle identitaire intervient au moment où une sordide affaire défraie la chronique aux Etats-Unis. Une femme originaire de Los Angeles a récemment déposé plainte contre Match.com après avoir subi une agression sexuelle à l’occasion d’un rendez-vous avec un homme rencontré sur le site. Or, il s’est avéré au terme de l’enquête diligentée par la police que ce membre de Match.com avait déjà été condamné à six reprises pour des faits similaires dans le passé. C’est pourquoi conformément aux propos relayés par son avocat, la plaignante considère que Match.com doit prendre ses responsabilités en protégeant davantage les inscrits ayant souscrit un abonnement payant afin d’éviter que cette terrible mésaventure se reproduise. Les dirigeants de Match.com réfutent toutefois l’idée selon laquelle il existerait un lien entre la survenance de cette affaire et l’établissement d’une nouvelle politique de contrôle des membres. D’après la Présidente de Match.com aux Etats-Unis (Mandy Ginsberg), cette innovation résulte exclusivement de l’apparition de nouvelles technologies permettant de recouper plus efficacement les bases de données.

Néanmoins quelque soit son fondement originel, cette initiative de la part de Match.com est tout à fait remarquable et pourrait constituer le point de départ d’une nouvelle ère dans le secteur de la rencontre en ligne qui a trop longtemps souffert de cette image sulfureuse. L’application de cette nouvelle procédure de contrôle ne soustrait en revanche pas les utilisateurs à leurs obligations en termes de prudence et de bon sens. Il est en particulier indispensable de toujours conserver une certaine distance au cours de la première rencontre et de l’organiser dans un lieu public mais surtout pas à son domicile. En outre, de nombreux Etats Américains tels que le Connecticut, le New Jersey ou la Floride envisagent actuellement de voter une Loi favorisant la sécurisation des sites Internet de rencontres en ligne. La prise en considération globale de cette problématique sécuritaire liée aux sites de rencontres en ligne aux Etats-Unis interroge aussi sur la réalité du marché Européen et plus précisément Français à ce sujet. Il serait de bon aloi que le Secrétaire d’Etat chargé de l’Economie Numérique s’empare de ce dossier au cours des prochaines semaines pour envisager des solutions concrètes avec les principaux acteurs de ce marché sur le territoire hexagonal. Enfin, il convient de préciser que les quinze versions Européennes de Match.com (Allemagne, France, Royaume-Uni, …) ne bénéficieront pas de cette traque des délinquants sexuels puisqu’elles ont été cédées au Groupe Meetic en 2009.

Florian Carter

Laissez un commentaire