Articles Conseils pratiques

Sites de rencontre : comment rattraper vos mensonges ?

Interrogez n’importe quel inscrit sur un site de rencontres et il vous répondra la même chose : les sites de dating, c’est top, mais c’est plein de mythos. Forcément, « on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre », alors pourquoi ne pas arranger un peu la vérité pour se rendre un peu plus attrayant ? Mais quand le menteur, c’est vous, comment gérer la situation ?

éviter les mythos sur les sites de rencontre
Mentir un peu pour se valoriser, tout le monde le fait. Mais s’inventer une vie, là, c’est plus problématique. Car, bien caché derrière votre écran, personne ne saura que vous n’êtes pas le top model que vous prétendez être ni que vous n’avez pas réellement vécu 3 ans en Australie (mais c’est tout comme, vu que votre BFF vous a raconté son expérience australienne dans les moindres détails). Sauf qu’il va bien y avoir un moment où la vérité éclatera au grand jour, notamment le jour de la rencontre « en vrai », où il va falloir assumer ses bobards.

Mais intéressons-nous d’abord aux différents types de mensonges, car tous ne sont pas graves. Il y a d’abord les mensonges mignons : se rajouter quelques centimètres quand on est un mec (parce qu’1m69 ça fait petit, alors qu’1m71, ça vous fait passer dans la catégorie des plus d’1m70…), se retirer un peu de poids (franchement, quel mec normalement constitué remarquera que vous pesez 56 kilos, au lieu des 50 affichés sur votre profil ?)… Ceux-là sont de simples coquetteries, et ne changent pas vraiment la donne. Viennent ensuite les mensonges clairement visibles, comme lorsque vous revendiquez une taille 34 alors que vous vous habillez en XXXL. Ou bien que vous prétendez être chanteur lyrique alors que vous êtes muet (gênant, non ?). Ou encore lorsque vous dites avoir 25 ans, alors que vous venez de souffler vos 52 bougies (mais là, vous pourrez toujours faire passer votre mensonge pour une malencontreuse inversion de chiffres, totalement involontaire). Dans ce cas, le mensonge sera révélé immédiatement et vous serez grillé. Et enfin, les mensonges invisibles mais vérifiables : pas la peine de se leurrer, il se rendra rapidement compte que vous n’êtes pas hôtesse de l’air mais expert-comptable (beaucoup moins sexy, j’en conviens…) ou que vous n’êtes pas réellement passionnée par la littérature asiatique. Mais quand le mensonge est vraiment trop énorme, comment faire pour s’en sortir ?

Solution #1 : Dire la vérité avant de se voir

Quand le mensonge est gros, mieux vaut parfois prendre les devants et prévenir avant le jour de la rencontre. Là, c’est quitte ou double : soit votre target apprécie votre franchise et reste séduite par votre profil (et là c’est tout bénéf’), soit ce que vous lui avez caché est trop grave et elle préfère annuler votre rendez-vous (mais au moins, vous évitez l’humiliation en live).

Solution #2 : Dire la vérité en face

Si vous galérez pour obtenir des rencarts, vous préfèrerez peut-être mettre l’autre devant le fait accompli. Peut-être que votre humour / caractère / charme suffira à le faire rester et qu’il ne sera finalement pas déçu. Un risque à prendre, si vous vous en sentez capable.

Solution #3 : Ne rien dire du tout

Parfois, dire la vérité ne sert à rien. Notamment si vous savez que cette histoire ne vous mènera nulle part (sauf dans un lit). Votre plan Q n’a pas besoin de savoir que vous êtes marié ni que vous n’êtes pas vraiment PDG d’un gros groupe industriel… Dans ce cas, mieux vaut s’abstenir et laisser l’autre croire vos mensonges.

Et si les choses se passent mal, que cela vous serve de leçon. Surtout si vous cherchez le grand amour. Car pour que ça marche, l’autre devra vous aimer VOUS, tel que VOUS êtes. Pas besoin de mentir donc, la vérité finira toujours par refaire surface.

M.P

1 commentaire

Laissez un commentaire