Articles Conseils pratiques

Sites de rencontres et protection des mineurs

Les sites de rencontres réservent parfois de bien mauvaises surprises, qui peuvent avoir des conséquences graves. Ce n’est généralement pas du fait des sites eux-mêmes mais plutôt des personnes qui les fréquentent. En effet…

Les sites de rencontres réservent parfois de bien mauvaises surprises, qui peuvent avoir des conséquences graves. Ce n’est généralement pas du fait des sites eux-mêmes mais plutôt des personnes qui les fréquentent.

se faire des amis site de rencontre

En effet, il n’est pas rare d’avoir affaire à des personnes bizarres ou peu équilibrées, qui protégées par l’anonymat, se permettent d’avoir des propos déplacés. Mais ce ne sont pas les plus dangereuses car elles révèlent leur jeu assez rapidement et qu’il est facile de les contourner (en les « black-listant » notamment). En réalité, les rencontres les plus redoutables revêtent parfois le doux visage de l’innocence.

Gardez à l’esprit que lorsque vous fréquentez les sites pour célibataires, il est possible que vous soyez séduit(e) par un(e) mineur(e). Loin de vouloir vous berner, ces personnes sont elles-aussi à la recherche de l’amour mais elles n’ont pas l’âge requis pour s’inscrire. Il faut être vigilant, surtout lors de la rencontre physique, car les jeunes filles de 14-17 ans paraissent souvent plus vieilles que leur âge. C’est également le cas de certains garçons. Pour éviter ce genre de désagréments, vous devez être prudent, surtout si vous êtes uniquement à la recherche de partenaires sexuel(le)s ponctuel(le)s. Lors des chats vous devez être attentif aux conversations : il peut y avoir des lapsus, des indices qui vous feront comprendre qu’il s’agit d’un(e) mineur(e). Ne les ignorez pas ! Lors de la rencontre, en cas de doute, il faut demander une pièce d’identité sans hésitation ! Attention, si vous avez un rapport sexuel avec un(e) mineur(e), vous risquez gros !

Ce que dit la Loi : « Le fait, par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 76 224,50 € d’amende » (Article 227-25 de la Loi n° 98-468 du 17 juin 1998 art. 18 Journal Officiel du 18 juin 1998). « L’infraction est punie de dix ans d’emprisonnement et de 152 449 € d’amende[…]lorsque le mineur a été mis en contact avec l’auteur des faits grâce à l’utilisation, pour la diffusion de messages à destination d’un public non déterminé, d’un réseau de télécommunications ». (Loi n° 98-468 du 17 juin 1998 art. 13, art. 19 Journal Officiel du 18 juin 1998). Or, les sites de rencontres sur Internet sont considérés comme des réseaux de télécommunication. Un manque d’attention et de vigilance peut donc vous coûter très cher, surtout si la rencontre physique donne lieu à des relations sexuelles.

Afin d’éviter que les 10-17 ans ne soient tentés de s’inscrire sur les sites de rencontres pour adultes, de nombreuses plateformes virtuelles destinées aux ados ont été crées. Parmi les plus connues, on retrouve : « www.sortirensemble.com », « rencontre-ado.com » et « loisirados.com »… Elles ne sont pas aussi élaborées et sophistiquées que les sites de rencontres pour adultes tels que Meetic ou Fotochat, mais elles permettent aux plus jeunes de se rencontrer et d’échanger dans un cadre adapté. Il est certain qu’il existe toujours un risque que des personnes majeures malintentionnées s’inscrivent sur ce genre de sites en dissimulant leur âge. Mais cette initiative, encore récente, contribue à diminuer les possibilités de tomber sur de jeunes gens mineurs lorsqu’on fréquente des sites de rencontres pour adultes.

Rébecca Lazzerini.

Laissez un commentaire