Articles Sexualité

Tout savoir sur le préservatif

En tant que célibataire qui ne refuse pas une petite aventure de temps en temps, vous avez sûrement déjà fait du préservatif votre meilleur ami. Mais connaissez-vous réellement bien ses différents aspects ? Découvrez ici toute ce qu’il y a à savoir sur le préservatif.


Vous le savez déjà, le préservatif, également appelé « capote » est le moyen de contraception le plus utilisé au monde. Mais il est également la seule véritable protection contre ce que l’on appelle les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST/IST). Cet accessoire est aujourd’hui devenu tellement commun que tout le monde pense tout connaître à son sujet. Voici quelques informations qui vous prouveront le contraire.

Le préservatif : Une invention moderne ?

Pour tous ceux qui croient que le préservatif a été inventé il y a quelques années, vous serez sûrement surpris d’apprendre la vérité sur les origines de cet accessoire qui permet de faire l’amour librement sans risque de devenir parent.
En effet, les archéologues ont trouvé la preuve que ce type de contraceptif était déjà utilisé 3 000 ans avant J.C. Bien entendu, il n’était pas question alors de latex et de parfums originaux, nos ancêtres ayant tout de même exploité le côté pratique de la chose, utilisant des boyaux de mouton pour se protéger.
Il est toutefois vrai de dire que c’est dans le courant des années 1990 que la capote est devenue ce qu’elle est aujourd’hui.

Quels sont les différents types de préservatifs que l’on trouve à l’heure actuelle ?

Avec la popularisation de ce moyen de protection et l’arrivée sur le marché de consommateurs de plus en plus jeunes, mais aussi de plus en plus exigeants, les industriels de la capote rivalisent d’ingéniosité pour proposer des modèles plus performants et originaux les uns que les autres.
Les préservatifs que vous pouvez trouver à l’heure actuelle diffèrent donc en fonction de leur taille, de leur forme, de leur couleurs, et vont même jusqu’à proposer des petits « plus » qui font la différence comme un anneau vibrant ou des nervures. Il existe même des préservatifs spécialement conçus pour les personnes allergiques au latex.
En définitive, quels que soient vos goûts ou vos envies, vous trouverez à coup sûr la capote qu’il vous faut. Le seul principe à respecter quoi qu’il arrive est bien-entendu de n’utiliser que des préservatifs portant la mention « NF » ou « NE » pour Norme Française ou Européenne.

Comment savoir si un préservatif est à la bonne taille ?

Pour qu’un préservatif soit réellement efficace, il doit avant tout être à la bonne taille. Un préservatif trop grand pourrait en effet mal tenir et se désolidariser du pénis pendant l’acte alors qu’un préservatif trop petit pourrait tout simplement craquer. D’où l’importance de bien choisir la taille qui vous convient le mieux.
Pour choisir la taille idéale, vous devez avant tout essayer différents préservatifs et observer le résultat avant de l’utiliser en conditions réelles.
Un préservatif à la bonne taille doit épouser parfaitement le pénis sans faire de pli, mais ne doit pas comprimer le pénis. Il doit donc être facile à mettre en place.
Enfin, pour ceux qui ne trouveraient pas leur bonheur parmi les différentes tailles présentes, l’utilisation du préservatif féminin peut représenter une alternative intéressante.

Adeline Harmant

1 commentaire

Laissez un commentaire