Articles

Un joujou d’1,90m

– Frottez Ursule, voyons !
– Mais je frotte, Madame, je frotte !
– C’est bien. Vous savez que j’aime être satisfaite, Ursule ?
– Oui, Madame. Vous n’êtes pas satisfaite ?
– Si, si, Ursule. Seulement, pour cirer le parquet, ce serait plus efficace que vous soyez à quatre pattes. Vous comprenez, Ursule ?
– Bien sûr, Madame.
– Appelez-moi Josette, Ursule.
– Oui, Josette.
– Allez, frottez Ursule !

montoyboy
C’est affreux. Domina a encore frappé.
Depuis que la femme a croqué au fruit de l’arbre de la connaissance, elle n’a cessé de vouloir améliorer sa condition. Elle a commencé par manger la pomme, s’en est trouvée plus intelligente, a partagé avec son mari, ils se sont vus tout nus et depuis plus de 2000 ans ils ne cessent de morfler autant l’un que l’autre d’avoir ouvert les yeux.

Eve était la première féministe. Vint plus tard Omphale, Carmen, Emma Bovary, Simone de Beauvoir et Veil, entre autres (dont Piggy la cochonne).

Pendant les siècles qui ont suivi, elle s’est rendu compte qu’il y avait mieux à faire qu’attendre le retour du guerrier d’un air lascif en faisant du point de croix dans une chemise de nuit diaphane, mais au moment où elle a croqué, erreur ! Elle aurait mieux fait de rester ignare, puisque pour son audace Adam et elle-même furent méchamment punis par le Big Boss : « J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi ».
Et voilà « Il dominera sur toi ». La messe est dite.

Mais quel rapport avec les quatre pattes d’Ursule ?

Depuis quelques mois traîne sur la Toile une page annonçant l’ouverture prochaine d’un site qui risque soit d’amuser les femmes soit de révolter les hommes. Ou inversement. Ou les deux.
A priori, Montoyboy.com est à voir au second degré. Le concept est « Vous êtes une princesse ? Alors choisissez votre chevalier servant, et demandez-lui ce que vous voulez. Vraiment tout. ».

Il faut donc un maximum de second degré pour :

1 – Penser qu’en 2011, les femmes qui remplissent un caddie croient encore qu’elles sont des princesses.
2 – S’imaginer que non, il ne s’agit pas du tout d’esclavagisme moderne fondé sur du sexisme.

Mais, « Votre Toy Boy est votre serviteur, pas votre gigolo ! ». Ah ! Oui, c’est sûr. Quand on lit « MonToyBoy vous permet d’accomplir votre plus grand fantasme : embaucher un beau gosse qui se pliera à vos 4 volontés. Que ce soit pour faire le ménage chez vous, vous aider à porter vos sacs pour des après-midis shopping entre copines ou bien vous faire un massage bien mérité en fin de journée. », on se doute bien qu’un homme qui vous fait un massage dans votre chambre sera observé par un huissier de justice qui attestera que le massage n’est pas à caractère sexuel, comme stipulé dans le contrat.
Ça régresse, les filles. Ça régresse. Eve et toute la clique ne se sont pas battues contre les hommes, mais pour elles-mêmes. Qu’Ursule brique le sol ou fasse les cuivres et soit rémunéré pour ça, tant mieux. Qu’il soit recruté sur la qualité de sa croupe, ça fait peur.

Et après on va encore dire que les femmes font peur aux hommes. Oh ! Non !

Prune Quellien

1 commentaire

Laissez un commentaire