Articles Insolite Sexualité

Zoom sur le phénomène Air Sex

Si votre vie de célibataire manque cruellement de fun, pourquoi ne pas tenter de vous inscrire à un concours de Air Sex, histoire de libérer votre frustration sexuelle et de passer un bon moment de totale liberté ? Découvrons ensemble cette activité qui fait fureur en ce moment.

air sex
Lorsque l’on pense au Japon, on imagine par exemple des mangas sulfureux, des geishas au teint blanc ou, une foultitude de jeux vidéo agressifs et violents ou pourquoi pas, aux bienfaits de la nourriture crue.
Maintenant, on pensera : « Air Sex ». Oui madame. Vous vous dites « qu’est-ce que c’est Encore ? » Bien alors, il ne s’agit ni de faire l’amour sur un parapente ; trop périlleux … ni d’utiliser un trampoline collée à son partenaire ; trop hasardeux … ni de louer la fusée Ariane pour s’envoyer en l’air ; trop onéreux.

Un Burlesque d’un nouveau genre :

Après quelques rhums coca plus très frais, il nous est arrivé de nous prendre pour Patti Smith, Jimmy Page ou David Bowie en singeant leurs coups de rein donnés sur leur guitare, à se luxer les zygomatiques tellement le son nous transperçait, espérant qu’il transpercerait également l’élu(e) de la soirée. Flop assuré, plutôt que de rentrer accompagné(e). En revanche, cette pratique à donner naissance aux championnats de « Air Guitar » ou de vrais clones de rock star s’étrillent les cervicales pour une place en finale.

Au même titre que le Air Guitar ne nécessite pas de guitare, le Air Sex ne nécessite pas de partenaire. Au lieu de faire tourbillonner nos cheveux longs sur ACDC, on mime l’acte sexuel en donnant des coups de reins dans le vide, en embrassant la musique, en caressant l’hilarité de la foule car, contrairement au sexe « classique » à savoir à deux partenaires minimum, le Air Sex a besoin d’un public. La seule jouissance que l’on éprouve est donc celle d’avoir mimer ses fantasmes, poussés à l’extrême, en donnant dans la caricature graveleuse.

Théâtraliser le sexe au maximum :

Faire preuve d’une imagination sans bornes, sans se dévêtir, sans partenaire, en simulant au mieux l’activité sexuelle et en créant une sorte de tension devant un public telles sont les règles du Air Sex .
Ainsi, de nouveaux performeurs, de nouvelles icônes du virtuel foisonnent lors de ces championnats : roi de la levrette, reine de la fellation, prince de la sodomie. Le Air Sex se veut créatif, ridicule et grossier à souhaits.

Le Air Sex marquera-t-il la fin du sexe ? Les deux premiers à avoir lancé le concept sans s’en rendre compte furent probablement le King et Jim Morrison. Or, lors de ces concours, on est à des millions d’années-lumière du charisme et de la sensualité de ces deux monstres sacrés qui donnaient envie de se mordiller la lèvre en serrant les fesses. Avec le Air Sex, rien de sensuel, juste une parodie de moments extatiques …

Adeline Harmant

1 commentaire

Laissez un commentaire