Articles

Meetic et Match.com, une union bientôt officielle !

Après plusieurs mois de tergiversations, Marc Simoncini, le fondateur du site Meetic, semble enfin disposé à céder son affaire juteuse au géant américain de la rencontre Match.com. Le groupe IAC/Interactive Corp. vient en effet de lancer une OPA amiable pour racheter Meetic.

fusion match meetic
Voilà certainement le mariage le plus couteux de l’été 2011 ! A l’instar de Kate et William, Meetic et Match.com devraient prochainement s’unir, pour le meilleur et pour le pire, sous les yeux la planète toute entière ! Match.com, filiale du groupe IAC/Interactive Corp. du magnat Barry Diller, a fait sa « demande officielle » au leader européen de la rencontre en ligne, au mois de juin dernier, en déposant une Offre Publique d’Achat (OPA) amiable, auprès de l’Autorité des Marchés Financiers.

L’OPA, qui doit débuter le 7 juillet prochain pour se terminer le 10 août 2011, propose le rachat de l’action Meetic au prix de 15 €. « L’Offre est principalement motivée par la volonté de rapprocher deux leaders du secteur des rencontres en ligne et des rencontres par affinités psychologiques, […] pour renforcer [le] partenariat avec Meetic et pour faire converger les deux sociétés vers une plus grande croissance combinée », explique-t-on chez Match.com.

Le résultat définitif de l’OPA sera connu le 18 août prochain, et celle-ci devrait être rouverte dès le lendemain, et jusqu’au 1er septembre, en cas de succès. Le groupe américain de Barry Diller, qui possède plus de 50 sites dans le monde (« CitySearch », « DailyBeast.com »…), devrait remporter cette OPA haut la main, dans la mesure où il a déjà acquis 27 % du capital de Meetic en juin 2009. Si l’on parle ici de « mariage », il n’est pas question de relation fusionnelle pour Match.com et Meetic.

Chaque site conservera ses activités et son fonctionnement propres. L’objectif de cette union semble être en effet, pour les deux plateformes virtuelles, la volonté de faire front face à la montée en puissance des réseaux sociaux gratuits, sur le marché mondial de la rencontre en ligne. Il s’agit en outre pour les deux groupes de « mettre à profit l’expertise de Match.com en matière de développement produit, de marketing et d’innovation technologique au niveau global ».

A l’automne 2010, Marc Simoncini avait tenté de revendre Meetic, mais avait chemin arrière au bout de quelques mois, car les propositions de rachat n’étaient pas suffisamment intéressantes (financièrement parlant). Aujourd’hui, il s’est engagé contractuellement à céder 16 % du capital social de Meetic (soit 3,7 millions d’actions), et de garder 7 % du capital social du site. Il conservera par ailleurs sa place au Conseil d’administration du groupe.

Le site Meetic, présent dans 16 pays européens, compte aujourd’hui plus de 875 000 abonnés. Seul l’avenir dira si le mariage de ces deux géants de la rencontre permettra de rebooster significativement leur croissance.

Rébecca Lazzerini.

Laissez un commentaire