Articles

OVS : pour faire de VRAIES rencontres

Quand on parle de sites de rencontres, on pense immédiatement à Meetic, Adopteunmec et autres e-darling. Et pourtant, parmi toutes ces plateformes qui permettent de trouver l’amour sur Internet, un site se démarque : à la frontière entre Facebook, un site de rencontres et le Club Med, Onvasortir se révèle être un vrai bon plan pour trouver THE ONE…

faire des rencontres sur OVS
Avec plus de 1 190 000 membres actifs, www.onvasortir.com (OVS, pour les initiés), se présente comme un « réseau social de sorties et rencontres dans votre ville et ses environs ». Totalement gratuit (même pour les mecs !!!!!!), ce site a été conçu pour mettre en relation des inconnus et leur permettre de se retrouver pour partager des activités.

Comment ça marche ?

Comme sur n’importe quel site de rencontres, il suffit de se créer un compte à l’aide d’une adresse email : un pseudo, une photo, une courte description avec votre âge, votre localisation et vos centres d’intérêt, et roulez jeunesse ! Ensuite, vous accédez à la longue liste des événements organisés dans votre ville par les autres membres du site : apéro, soirée dansante, exposition, ciné, théâtre, cours de yoga, footing à plusieurs, dîner, virée shopping, rando roller… Il y en a pour tous les goûts ! Même des week-ends à l’étranger et des vacances !!! Pour chaque événement, on repère facilement le nombre de places restantes et les personnes qui se sont déjà inscrites. Et bien sûr, le site propose un moteur de recherche pour trouver des profils, et un module de messagerie pour entrer en contact sans avoir à révéler son adresse email…

Et la rencontre ?

C’est là qu’OVS se différencie vraiment des sites de rencontres traditionnels. Quand on est inscrit sur adopteunmec ou Meetic, il faut opérer une vraie sélection et prendre le temps de discuter avant de se rencontrer en vrai : parce que personne n’a envie se coltiner en live un taré avec lequel le courant ne passe pas du tout… Sur OVS, la rencontre amoureuse n’est pas le but affiché : ici, les rencontres sont essentiellement amicales… et donc mixtes ! Alors quand on inscrit pour un dîner ou une sortie ciné-verre, sur les 8 ou 10 participants, il y en aura forcément quelques uns avec lesquels ça va « fiter ». Pas la peine de se demander ce qu’on aura à se dire : dans un groupe, il y a toujours un boute-en-train pour faire l’animation. Surtout que le site met en avant ses « membres d’or » (n’y voyez aucun rapport avec la taille du pénis, mais plutôt avec leur investissement sur le site !!!) : habitués à ces rencontres avec des inconnus, ils sont là pour mettre tout le monde à l’aise. L’accueil des « nouveaux » est d’ailleurs particulièrement convivial : OVS organise même des soirées au restaurant exclusivement réservées aux néophytes !!!

Alors, verdict ?

Si OVS s’affiche comme un réseau de sorties locales, il s’avère en réalité être un excellent moyen de faire des rencontres amoureuses. Loin du stress et de la pression qu’on peut ressentir lors d’un premier rendez-vous ou de relations complètement virtuelles, OVS facilite les rencontres au sens propre. Une manière d’élargir son cercle d’amis, de sortir, de se créer un réseau quand on arrive dans une nouvelle ville… et de trouver l’amour sans s’y attendre. Les couples formés sur OVS sont de plus en plus nombreux. Et croyez moi, je sais de quoi je parle…

M.P

2 Commentaires

  • Je confirme c’est idéal pour se faire des amis et susciter des rencontres qui peuvent très bien se finir en histoire d’amour. Il y a un côté imprévu à chaque fois et du coup les gens se voient sans (trop d’)arrières pensées, comme dans la vie quoi. Les sorties génèrent les gens qui ont les mêmes affinités.
    Pour avoir essayé, je conseille car la rencontre se fait dans un cadre de groupe et donc moins stressant. Et puis c’est agréable de se dire, suis seul pour voir cette expo je lance une idée sortie et je me retrouve avec plusieurs personnes fini la solitude imposée.
    Et après rien n’interdit de prévoir des rencontres en tête à tête…

  • J’ai rencontré un membre d’or sur OVS (je parle du membre au sens de participant et non de la troisième jambe) Deux mois plus tard, on est sorti ensemble, et on a même vécu chez moi (c’est assez grand merci) durant près de trois mois. C’était très chouette, mais le membre d’or en question avait la bougeotte et considérait qu’une soirée sans sortie était vraiment une soirée ratée. Bilan: vie de couple méga réduite, et très grosse fatigue (moi je bosse, le membre d’or pas – alors rentrer à 2 h du mat pour se lever à 6 h et faire ses huit heures, merci!!). Dommage. Conclusion: l’amour fait aussi mal qu’ailleurs. Allez, bon vent aux amateurs quand même. PS: je suis encore sur OVS..

Laissez un commentaire