Articles Sexualité

Tout savoir sur le point G

Vous rêvez de devenir un véritable Don Juan et de faire grimper vos partenaires féminines au rideau ? Dans ce cas, vous devez tout connaître du point G. Découvrez nos conseils et expérimentez !

secrets point g dévoilés
Le point G n’est pas un mythe et existe vraiment. Il est simplement difficile pour la plupart d’entre nous de le situer correctement et de savoir le stimuler car il n’est pas visible. Grâce aux explications qui suivent, ce déclencheur d’orgasme n’aura bientôt plus aucun secret pour vous.

Le point G : Qu’est-ce que c’est ?

Le point G tient son nom du scientifique qui l’a identifié pour la première fois, le Docteur Gräfenberger. Il s’agit en réalité d’une zone très sensible mesurant quelques centimètres à peine et qui se situe à l’intérieur du vagin.
Ce point G a la particularité de réagir très fortement à la stimulation par un afflux sanguin important qui augmente ainsi le plaisir ressenti. C’est d’ailleurs le point G qui est responsable de l’éjaculation des femmes fontaines, même si ce n’est pas là un gage de l’orgasme.
La taille et le positionnement du point G sont des critères qui varient fortement d’une femme à l’autre, mais il est facilement identifiable au toucher par sa forme sphérique particulière et le fait qu’il augmente de volume lors de la stimulation.

Comment stimuler le point G de vos partenaires ?

Avant de stimuler le point G, encore faut-il le trouver ! Mais pour éviter de mal vous y prendre, essayez de faire les choses naturellement en introduisant un ou deux doigts et en tâtonnant la face antérieure du vagin. Quand vous l’aurez trouvé, vous le saurez, puisque votre partenaire ne pourra pas cacher son plaisir bien longtemps.
Une stimulation manuelle de cette zone très érogène peut être un bon préliminaire à la pénétration à condition de ne pas en abuser. Une stimulation trop intense pourrait en effet rendre votre complice trop sensible pour pouvoir en supporter d’avantages.
Certaines positions permettent au sexe de l’homme de stimuler le point G, qui reste difficilement atteignable autrement. Les deux principales positions qui permettent de l’atteindre correspondent à celles où l’homme est derrière la femme ou où celle-ci chevauche son partenaire.
Mais ne vous contentez pas des positions classiques car vous verrez qu’avec un peu d’entraînement, vous pourrez varier les plaisirs tout en ressentant précisément l’effet que procurent vos mouvements de pénétration.

Attention également à revoir votre technique à chaque nouvelle conquête puisqu’aucune femme n’est identique à une autre et que leur point G n’est jamais situé au même endroit (ça serait trop facile !).

Adeline Harmant

3 Commentaires

Laissez un commentaire