Articles Conseils pratiques Insolite Sexualité

Ensemble mais chacun chez soi !

Alors qu’auparavant la vie de couple rimait avec vie commune, une nouvelle tendance pousse les amoureux à préserver leur inimité en restant chacun chez soi. Zoom sur ce phénomène, ses avantages et inconvénients.

apart

Le secret de l’amour qui dure serait-il directement lié à la maîtrise de la routine et à l’indépendance de chacun ? C’est ce que semblent penser de nombreux couples modernes, qui ont choisi de s’aimer sans cohabiter. Mais ce mode de vie de couple un peu hors norme est-il réellement la solution et quels en sont les principaux inconvénients et limites ? C’est ce que nous allons découvrir ici.

Vivre séparément pour garder sa personnalité :
Vous l’avez sûrement remarqué en fréquentant certains couples d’amis qui partagent le même toit depuis plusieurs années, il semblerait que la vie en commun nous pousse à nous ressembler avec le temps. Cela commence par de petites habitudes, une distribution des rôles qui se fait progressivement et qui finit par être ancré dans le quotidien, mais aussi des personnalités de moins en moins distinctes.
A force de tout partager, on finit en effet par s’oublier un peu au profit de cette entité commune que l’on accepte sans même s’en rendre compte. Or, qui se ressemble ne s’assemble pas forcément et le risque, dans une telle situation, est de perdre finalement ces différences qui nous ont poussés à nous aimer.
En conservant notre univers propre avec notre déco, nos habitudes et notre jardin secret, il est plus facile de rester soi-même et donc de continuer à se séduire mutuellement.

Des moments de retrouvailles plus intenses :
Vivre ensemble, c’est aussi s’endormir chaque soir et se réveiller chaque matin avec l’autre en sachant pertinemment qu’il en sera de même chaque jour. Plus de surprise donc ! Plus d’attente impatiente du prochain rendez-vous ! Plus de manque et donc finalement moins de désir.
Car la routine, si elle est réconfortante, est l’ennemie jurée du désir et de la séduction. Comment plaire à quelqu’un qui nous a vu en pyjama, malade ou simplement fatigué par une mauvaise journée. Si ces détails peuvent paraître anodins, l’amour n’est finalement pas si aveugle que ça et un des deux partenaires risque un beau jour de tomber sous le charme d’un(e) célibataire irrésistiblement mystérieux(se).
En vivant seul, il est donc possible d’éviter ces problèmes et de ne se voir que dans de bonnes conditions, pour partager de beaux moments sans les tracas du quotidien.

Les inconvénients :
Si les arguments évoqués plus haut peuvent vous donner envie de tenter l’aventure du « chacun chez soi », sachez que ce modèle de couple ne présente pas que des avantages. Le premier inconvénient concerne la confiance que vous avez en l’autre. Difficile en effet de se sentir rassuré par quelqu’un qui peut nous échapper à tout moment. Jaloux, jalouses, passez donc votre chemin !
D’autres raisons, plus pratiques cette fois, poussent généralement les couples les plus indépendants à s’installer ensemble. On parle bien-sûr ici du coût de la vie, du loyer et des factures qu’il est si simple de diviser par deux. Et puis à quoi servent deux logements quand on passe finalement toutes nos nuits ensemble.
Enfin, le principal frein à une vie de couple sans cohabitation est celui de la vie de famille. Difficile en effet d’envisager d’avoir des enfants dans ces conditions et de leur apporter un équilibre familial stable et épanouissant.

1 commentaire

  • Tout ce la ne semble pas très sérieux. Comment faire du sexe si votre ami(e) n’est pas là ? Bien sûr avec les moyens « modernes » on peut faire du sexe à distance, mais sans le goût et l’odeur, quel intérêt ?

Laissez un commentaire