Best Of Rencontre, comparatif des meilleurs sites de rencontre > Articles > Tinder, Badoo, Grinder : le succès sur les applis de rencontre mènerait à l’infidélité

Tinder, Badoo, Grinder : le succès sur les applis de rencontre mènerait à l’infidélité

Vous êtes un véritable Don-Juan, un bourreau des cœurs et vous enchaînez les conquêtes sur Tinder ? Figurez-vous que ces multiples succès pourraient vous jouer un mauvais tour une fois en couple dans une relation sérieuse.

En effet, le docteur Cassandra Alexopoulos de l’université américaine du Massachusetts a publié une étude début février 2020 qui révèle que le succès sur les applications de rencontres peut créer un fort sentiment de désirabilité.

Concrètement, ces personnes développent une sorte de dépendance au fait de plaire aux autres, et de collectionner les conquêtes. Une attitude vous en conviendrez plutôt incompatible avec la notion de fidélité. Pour mener cette étude, la scientifique a analysé les comportements de 395 utilisateurs d’applications de rencontres.

Le succès flatte inévitablement l’ego

Voilà ce que conclue l’auteur dans le journal Computers in Human Behavior : « Nos résultats montrent que les gens qui ont du succès sur les applications de rencontres ont de grandes probabilité de commettre une infidélité en raison du besoin de satisfaire leur soif de désirabilité ». 

Pour expliquer ce phénomène, Cassandra Alexopoulos prend l’exemple de deux personnes : Carl et Heather. Ils ont tous deux vécu des expériences très différentes sur les sites de rencontres. « Heather a reçu bien plus de matchs que Carl. Et parce qu’Heaver a reçu plus de matchs, elle trouve également que les utilisateurs intéressés par elle ont tendance à démarrer la conversation. Ce qui arrive rarement pour Carl. En clair, Heaver est sujette à un toute autre niveau d’intérêt de la part des autres utilisateurs que Carl quand elle utilise une application de rencontre. 

Pour cette raison, il y a de grandes chances pour que Heaver et Carl développent différentes perceptions d’eux-mêmes, notamment concernant leur désirabilité auprès des autres », explique la scientifique. Pour confirmer davantage ses résultats, la docteur précise que 40% des utilisateurs sondés affirment utiliser une application de rencontres alors qu’ils sont en relation sérieuse.

Source : DailyMail

Leave a reply